Les appareils hybrides s’orientaient initialement vers les photographes débutants et occasionnels. Beaucoup de professionnels de la photographie commencent toutefois à s’intéresser à ce type d’appareil. C’est assez légitime au regard de tous les avantages supplémentaires qu’ils offrent par rapport aux appareils reflex numériques.

appareils photo hybrides

Qu’est-ce qu’un appareil photo de conception hybride ?

Un appareil hybride est également connu sous le terme de caméra sans miroir. Cela tient au fait qu’il puisse fonctionner sans un miroir. La nature réfléchissante du miroir est pourtant essentielle au fonctionnement des appareils reflex numériques en général. Le miroir d’un appareil reflex numérique fait rebondir la lumière sur le viseur optique.

Les appareils hybrides n’ont pas pour leur part de viseur optique. Le capteur d’imagerie est exposé à la lumière en permanence. Vous pouvez notamment avoir aperçu de votre image sur l’écran LCD ou le viseur électronique (EVF).

Le terme ‘sans miroir’ peut en lui-même être assez déroutant. Les appareils de type point-and-shoot comme le Leica Rangefinder sont techniquement des modèles sans miroir. Un appareil hybride correspond toutefois plus spécialement à une caméra numérique avec un objectif interchangeable (ILC). Celui-ci peut être équipé d’un viseur électronique ou être dépourvu d’un viseur quelconque.

Le boîtier d’un miroir peut occuper énormément d’espace à l’intérieur de la coque d’un appareil photo donné. L’absence d’un miroir permet ainsi aux appareils hybrides d’être plus compact et plus léger que les versions standards de caméras reflex numériques.

conception hybride

Critères à examiner pour l’achat d’une caméra sans miroir

Choisir un appareil sans miroir peut être une tâche ardue au regard de toutes les options disponibles dans le commerce. Vous pouvez toutefois affiner le processus en définissant votre choix en fonction des aspects essentiels du fonctionnement de ces appareils.

Systèmes de lentilles

Les appareils hybrides se différencient des autres appareils photo compacts par leurs objectifs interchangeables. Cela peut faire une grande différence dans la pratique de la photographie.

Les appareils photo compacts ont un objectif intégré avec un zoom optique à ouverture variable et un petit capteur. Cela vous permet de faire des photographies en téléobjectif et sur des longueurs de zoom étendues. Vous n’aurez pas toutefois autant de contrôle sur la mise au point sélective ou les techniques de faible profondeur de champ.

La mise au point sélective est souvent accentuée par un bokeh prononcé. C’est l’un des premiers facteurs remarquables sur les photos prises avec un plus grand capteur ou un appareil à objectif interchangeable. Vous pouvez en effet prendre des photos avec un zoom long à f/2,8 d’ouverture. Il en est de même pour l’utilisation d’un objectif portrait avec une ouverture de f/1,4.

Un appareil hybride est dépourvu de miroir devant le capteur. Cette conception permet d’avoir une distance focale très courte. Les objectifs avec une grande distance focale sont notamment utilisables sur des appareils hybrides si tant est que vous ayez un adaptateur compatible. La plupart des objectifs SLR peuvent également s’adapter à un appareil photo sans miroir.

L’usage de vieux objectifs sur un appareil hybride réduit les dépenses sur la personnalisation de votre équipement. Les systèmes d’adaptations n’offrent pas toutefois souvent de capacités d’autofocus. Il se peut même qu’aucun signal électronique ne soit transmis. L’ouverture doit aussi également être réglée manuellement. Cela peut être un problème pour certains photographes. Les vidéastes qui modifient l’ouverture et la mise au point manuellement n’y verront pas toutefois d’inconvénients.

Les fabricants s’investissent d’ailleurs énormément dans la création d’une grande variété d’objectifs pour les appareils hybrides. Cela inclut des objectifs focaux aux modèles à zoom téléobjectif.

Technologie de viseur

Le viseur est une considération clé pour l’achat d’un appareil reflex numérique ou d’un autre modèle équipé d’un viseur optique TTL. Ce dernier capture une image de manière à être très proche de ce que vous voyez exactement de vos propres yeux. Le concept de ce type de viseur n’inclut pas de miroir pour diriger la vue de l’objectif vers le viseur. Bon nombre d’appareils hybrides utilisent plutôt un viseur électronique ou EVF.

L’EVF a ses défauts au même titre que le viseur optique. Cela commence par un certain décalage entre le moment où un objet bouge et celui où vous le voyez dans le viseur. Ce temps de latence est toutefois de plus en plus court à mesure que la technologie s’améliore. Il est même imperceptible sur certains modèles d’appareils photo.

L’autre inconvénient relatif à l’EVF tient au fait qu’il consomme presque autant de batteries que l’écran LCD d’un appareil photo. La consommation d’énergie n’est pas une préoccupation majeure si l’appareil utilise des batteries amovibles ou des piles. Ce serait toutefois un facteur important à prendre en considération si votre appareil fonctionne à partir d’une batterie fixe.

Les avantages d’un viseur EVF sont toutefois aussi très nombreux. Cela commence par la mise au point maximale. Cette fonctionnalité définit les bords de contraste dans un cadre avec une ligne colorée. Cela permet d’avoir un système de détermination plus objectif de la netteté critique lors de la mise au point manuelle.

L’autre principal atout d’un EVF est sa capacité à fournir une représentation précise de toute exposition. Elle délivre aussi les mêmes performances pour la balance de couleurs ou les autres réglages de l’appareil photo avant la capture. Un capteur optique affiche le sujet tel qu’il est. L’EVF vous donne toutefois une représentation plus proche de l’image finale.

Focus automatique

Les appareils reflex numériques utilisent la détection de phase pour se concentrer sur un sujet. Les appareils hybrides réalisent quant à eux cette opération à travers la détection de contraste.

La détection de phase tire parti du miroir d’un appareil reflex numérique pour diviser la lumière entrante en paires d’images. Elle va ensuite comparer ces images pour concentrer rapidement l’objectif sur un sujet spécifique.

Les caméras hybrides, de leur côté, fonctionnent sur la base de la détection de contraste. Elles mesurent le contraste entre les pixels du capteur pour établir si l’image est nette. Le souci avec cette méthode de mise au point est qu’elle est plus lente et plus difficile à utiliser par faible luminosité. Elle est également moins efficace lorsque vous essayez de vous concentrer sur des objets en mouvement.

De nombreux appareils photo récents utilisent une méthode de mise au point hybride. Celle-ci combine des méthodes de détection de phase et de contraste. Ce concept est un bon choix si vous avez besoin d’une mise au point automatique rapide, et surtout par faible luminosité.

Qualité des enregistrements vidéo

Les appareils hybrides et les modèles reflex numériques sont au coude à coude en ce qui concerne la qualité des enregistrements vidéo. Les modèles sans miroir offrent a priori plus de flexibilité pour les vidéastes. Les deux systèmes sont toutefois capables d’enregistrer des vidéos en Full HD. Certains appareils peuvent même aller sur le terrain de la résolution UHD.

La première amélioration apportée par les appareils hybrides par rapport aux modèles numériques ne tient pas tellement à ce qu’ils peuvent filmer. Cela se rapporte plutôt à leur méthode de photographie. Les caméras sans miroir utilisent une détection de contraste continue pour se concentrer sur une image. Vous pouvez ainsi réaliser plus facilement une mise au point et la maintenir sur les sujets en mouvement dans votre cadre.

Les reflex numériques utilisent aussi la mise au point à détection de contraste pour l’enregistrement de vidéos ou la visualisation en direct. Cette technologie est toutefois inhérente à un appareil sans miroir. Elle est donc plus raffinée et plus réactive sur les appareils de cette catégorie.

La qualité vidéo sera meilleure si vous passez d’une caméra point-and-shoot à un modèle sans miroir. Vous pourrez contrôler la profondeur de champ via l’ouverture et configurer votre capture manuellement. Vous aurez aussi un meilleur contrôle créatif sur des fichiers de qualité supérieure.

La taille réduite des appareils hybrides tend à les rendre proportionnellement plus légers. Vous obtenez une prise de vue plus longue avec moins d’efforts que sur un modèle reflex numérique.

Êtes-vous un vidéaste sérieux avec des exigences professionnelles de capacités vidéo ? Si oui, offrez-vous une caméra sans miroir qui puisse enregistrer des vidéos dans un format de haute qualité. L’AVCHD ou le XAVC S sont les deux formats à viser à ce titre. L’appareil choisi doit aussi être compatible avec des microphones externes, des écouteurs, des moniteurs vidéo et des enregistreurs.

Fonctionnalités sans fil

Beaucoup d’appareils hybrides disponibles sur le marché ont de remarquables fonctionnalités sans fil. Cela commence par une application dédiée sur iOS ou Android pour contrôler divers aspects de la caméra depuis un Smartphone ou une tablette. Cela inclut le contrôle de l’obturateur, la vitesse d’obturation, l’ouverture et l’ISO, entre autres choses. Certains appareils peuvent transmettre leurs images directement vers un terminal intelligent ou même sur les réseaux sociaux.

L’autre technologie sans fil présente sur beaucoup d’appareils hybrides est la communication en champ rapproché ou NFC. Celle-ci permet aux caméras de se connecter les unes aux autres ou avec un appareil intelligent pour le partage de photos. C’est très utile lorsque vous souhaitez partager des photos à d’autres personnes sans connaître leur adresse de courriel.

Durée de vie de la batterie

La durabilité de la batterie est l’un des rares aspects sur lesquels les appareils hybrides ne surpassent pas les modèles reflex numériques. La durée de vie de la batterie d’une caméra reflex numérique peut a priori être mesurée par milliers d’expositions. Beaucoup d’appareils hybrides peinent toutefois à réaliser plus de 400 prises de vue par charge.

Les écrans LCD et les viseurs électroniques sont des composants récurrents des appareils hybrides. Ceux-ci sont conçus de manière à être toujours actifs, ce qui peut rapidement épuiser toute l’énergie de l’appareil photo. Les appareils reflex numériques avec miroir sont plus avantageux sur ce point sachant qu’ils peuvent fonctionner sur une journée entière. Cela en fait une meilleure option pour de nombreux photographes, et notamment ceux qui couvrent des événements en direct.

appareil hybride

Quel type d’appareil hybride utiliser pour vos photos ?

La plupart des caméras hybrides peuvent être identifiées selon trois catégories, à savoir les modèles grands publics, prosommateurs et professionnels. Les modèles professionnels ne sont pas nécessairement ceux qui produiront les photos de la meilleure qualité. Il s’agit plutôt de modèles d’appareils dont les capacités sont définies pour les besoins d’un professionnel.

Grand public

Les appareils grands publics sont la catégorie d’entrée de gamme des caméras hybrides. C’est un bon début pour ceux qui veulent obtenir un concept avec plus de flexibilité et de contrôle qu’un appareil compact. Ces appareils s’apparentent à des modèles reflex numériques plus légers et plus compacts avec un objectif interchangeable.

Les caméras grand public sont souvent dotées d’un écran LCD pour composer les photos. Le capteur utilisé a volontairement été conçu dans une taille plus réduite pour assurer la légèreté de l’appareil. La contrepartie de ce concept est toutefois une diminution de la qualité d’image.

Prosommateur

Les caméras prosommateurs sont un concept intermédiaire entre les modèles grand public et les appareils professionnels. Ce type d’appareil vise surtout les photographes qui veulent passer d’un appareil reflex numérique à une version sans miroir. Leur boîtier est légèrement plus petit que celui d’une caméra de niveau professionnel. Ils offrent dans la foulée plus de contrôle et une meilleure qualité d’image que les appareils grand public.

L’autre point attrayant des appareils hybrides tient dans la présence d’un viseur électronique ou d’un écran LCD sur certains d’entre eux. Le fait d’avoir ces deux fonctionnalités sur un même appareil élimine les problèmes de visualisation pour les photographies réalisées. C’est d’autant plus vrai si vous avez pris vos photos sous une lumière vive.

Professionnel

Un appareil hybride professionnel est l’option à adopter pour obtenir des images et des vidéos de la meilleure qualité possible. Ces caméras sont disponibles sous tous les formats, en incluent le Micro Four Thirds, l’APS-C et le plein format. Ils tendent également à avoir un boîtier plus grand, plus durable et éventuellement étanche.

Les processeurs utilisés par une caméra professionnelle sont plus rapides que ceux des autres types d’appareils hybrides. Cela simplifie la mise au point automatique et la mise en mémoire tampon pour des fichiers volumineux ou des prises en rafales. Les caméras hybrides sont le concept idéal pour réaliser des vidéos professionnelles. Elles sont en effet compatibles avec des moniteurs externes, des écouteurs et des microphones.

Le format professionnel est l’option à considérer pour les habitués d’appareils reflex numériques du niveau haut de gamme. Les capacités de réglage sont entièrement manuelles. L’interface propose aussi différentes options de personnalisation de l’interface. Cela apporte plus de contrôle créatif sur le type de photographie que vous allez réaliser.

Les caméras professionnelles sont le choix adéquat pour travailler dans des conditions difficiles. Cela peut être un éclairage faible ou des situations d’action rapide. Ce type de caméra profite en effet d’une capacité d’imagerie étendue, d’une plus grande sensibilité et d’une mise au point raffinée.